• ginabriat

Lâcher-prise avec l'hypnose

Depuis un certain nombre d'années, on entend parler de lâcher-prise, un peu comme s'il s'agissait d'une mode ou encore d'un passage obligé ou même d'un truc indéfinissable impossible à atteindre. Mais alors, qu'est-ce que c'est le lâcher-prise ?

Pour répondre à cette question, je suis l'invitée de Josiane Peyron sur France Bleu Creuse en ce début d'année. J'accompagnerai ce post du lien pour la réécoute de l'émission dès qu'il sera en ma possession.



Alors, qu'est-ce que le lâcher-prise ?

Apparu en France dans les années 70, le concept du lâcher prise vient du Moyen-Orient et plus précisément d'Asie. Notion importante du développement personnel, le lâcher-prise est lié au détachement et veut dire renoncer à un contrôle sur les situations ou les événements de notre quotidien.

Ce renoncement n'est en rien une forme de démission ou de soumission comme le souligne le psychanalyste, Saverio Tomasella, le lâcher-prise correspond plutôt à l'acceptation et l'accueil de ce qui se présente, sans vouloir tout contrôler.

Vous l'aurez compris, dans le terme lâcher-prise, il y a "confiance", confiance en soi et en la vie d'une certaine manière.


Mais alors, c'est difficile ?
Comme vous avez pu le lire ci-dessus, il s'agit d'un concept venu d'ailleurs et bien que connu en France depuis une cinquantaine d'années, la notion de lâcher-prise reste pour beaucoup d'entre nous une sorte d'énigme, un mystère auquel il serait impossible d'accéder.
En effet, nous sommes des occidentaux et nous avons une culture différente, une éducation différente, une vie différente, une façon de penser différente, etc. et l'idée même du lâcher-prise peut nous amener à nous poser des questions :
Et si je lâche prise, est-ce que je ne risque pas de devenir "je m'en foutiste" ?
Dois-je renier une partie de moi-même pour y accéder ?
Est-ce que lâcher-prise est compatible avec être responsable ?
Et si je lâche prise, vais-je culpabiliser ?
Comment va le vivre mon entourage ?
Vous le voyez, les questions sont nombreuses et ne s'arrêtent pas là.
De plus, nous apprenons très tôt à être dans le contrôle car nous obéissons dans l'enfance aux : "Fais comme ça" ou "ne fais pas comme ci".
Enfin, nos croyances et nos peurs pour ne citer que cela ne nous aident pas à lâcher-prise.
Aussi, vous retrouverez la plus grande partie de mes réponses à ces questions en écoutant l'émission du mardi 4 janvier 2022 sur France Bleu Creuse en cliquant ici .
Dans tous les cas, si vous n'arriviez pas à écouter l'émission, je vous invite à vous lancer dans le lâcher-prise car l'expérimentation est plus parlante que bien des réponses.

Quand lâcher-prise ?

Êtes-vous énervé ? Vous arrive t-il de ruminer, de rester sur la même idée plusieurs heures voire plusieurs jours ? Avez-vous l'impression de tourner en rond ? Êtes-vous un peu rigide parfois ? Perfectionniste ? Voulez-vous contrôler l'autre ? ou bien, êtes-vous particulièrement stressé(e) ?

Si vous avez répondu "oui" à une ou plusieurs de ces questions, vous savez maintenant que le lâcher-prise peut vous aider à vous sentir mieux.


Pourquoi lâcher-prise ?

Si nous ne faisons pas du lâcher-prise un objectif sous peine de produire l'effet inverse à celui que nous recherchons, le lâcher-prise présente de nombreux avantages. En effet, c'est en prenant de la distance que l'on peut voir la vie et les tracasseries du quotidien autrement et ensuite relativiser pour remettre ces choses à leur place. De plus, le lâcher-prise est aussi une clé de l'épanouissement et un moyen de revenir à l'équilibre.

Alors, pourquoi s'en priver ?

Surtout lorsque l'on sait que le contrôle excessif des situations peut conduire au burn-out.


Les astuces pour lâcher-prise
Chacune et chacun d'entre nous peut lâcher-prise pour peu que la décision soit prise. Aussi, la première astuce pour lâcher-prise est de prendre conscience que nous sommes dans le contrôle. Cela peut sembler simple sur l'instant mais il faut parfois prendre du temps pour regarder et voir clairement ce que sont nos attitudes face aux situations que nous traversons.

Ensuite, il y a la phase d'acceptation et c'est la seconde astuce. Accepter que l'on est dans le contrôle.

Et puis, respirer. Respirer lorsque les situations génèrent du stress, de l'énervement, des ruminations et plus.


Et l'hypnose dans tout cela ?

Et si les astuces ci-dessus vous échappent, si elles vous semblent trop difficiles à mettre en place, l'hypnose peut vous aider.

L'hypnose est une technique qui permet de se relaxer et apporte le calme intérieur en faisant baisser le niveau du conscient et en vous invitant à mettre les situations à distance.

Par ailleurs, l'hypnose peut permettre de travailler sur la confiance et comme je l'ai dit plus haut, la confiance est un atout majeur pour diminuer le contrôle que nous tentons d'exercer sur les situations.

Enfin l'hypnose va également agir sur le stress et améliorer le bien-être.


A bientôt.






46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout